dimanche 29 janvier 2017

Vol de propreté

C’était le 12 décembre 2016, après 15 jours sans vol, une belle éclaircie et une petite remontée de la température, avait suffit à faire sortir les abeilles de leurs repos hivernal.

Elles avaient besoin de vider leur ampoule rectal, le toit du petit rucher était tacheté de déjections, elles hivernent avec pratiquement que du miel de sapin, ce qui n’est pas recommandé pour une bonne hygiène intestinale.

Toutes les ruches volaient



Mais là, la deuxième ruche de droite avait des débris de cires devant le trou de vol.
Encore une ruche morte de faim après un pillage, si ça continu dans cette lancée, je vais devoir acheter des ruches ce printemps !


La moutarde avait gelée, fini le butinage.


Une petite vidéo du vol des abeilles. 
Cet article clôture la saison apicole 2016, et sur de mauvais présages pour la nouvelle année 2017.

La suite des articles sera sur le brame 2016, êtes-vous partant ou pas ?
  

6 commentaires:

  1. Toujour partant pour la suite de vos aventures ;)

    Cordialement

    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok Vincent, alors on va y aller prochainement ;-))

      Supprimer
  2. Hivernage catastrophique par ici...On perd les colonies à la pelle. :((((((
    Donc partant pour d'autres sujets, ça me changera les idées!

    Amicalement,
    Fred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez toi aussi Fred ? Vivement le printemps !
      Oui, ça fait du bien de voir autre chose ;-)
      Bonne chance pour ce printemps
      Pat

      Supprimer
  3. Catastrophe pour les abeilles beaucoup de perte, des reines de 3 ans et de l'année dernière hs.
    C'est a rien comprendre, de belles ruches a l'automne et maintenant il faut débarrasser les ruches mortes,je suis dégouté.
    Pour ma part c'est la fin,j'ai radier mon n°de siret et je ne vendrai plus de miel.
    Je ne veux plus investir dans ce trou sans fond, surtout que pour les amateurs, nous n'avons pas d'aide Agrimer.

    Soyons positif, je garde quelques ruches pour ma consommation personnelle, le virus apicole ne part pas comme cela.

    Jean Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean Michel
      Comme vous dites, rien à comprendre, la semaine dernière, j'ai également supprimé une ruche qui était très forte en automne. Elle était vide d'abeilles et avait du couvain bourdonneux mort dans les cellules.
      Si même maintenant les meilleures ruches commencent à mourir, ça va être catastrophique ce printemps !
      Mais par contre, il ne faut pas décourager et persévérer Jean Michel, nous ne sommes pas seulement apiculteur pour faire du profit, mais aussi là pour s’occuper et de sauvegarder les abeilles, nous devons agir pour le l’abeille puisse vivre dans un environnement respectueux pour son bien être.
      Entre nous, les aides Agrimer, européenne et subventions et divers, je n’en veux même pas !
      Qui dit aide, dit rendre compte, contrôle etc.. et plus tard vous serez taxé pour les aides reçues.
      Je préfère me débrouiller tout seul, et remonter la pente sans personne, et je n’aurai pas de compte à rendre à la société.
      C’est mon point de vue ;-)
      Bon courage et persévérance, nos abeilles en ont besoin
      Pat

      Supprimer

Merci pour votre message.