vendredi 20 janvier 2017

L’efficacité du traitement anti-varroas

Comment vérifier l’efficacité du traitement anti-varroas ?
Il y a plusieurs solutions
1)      Soit en insérant des langes graissés
2)      Soit les plateaux grillagés (non adapté à mes ruches)
3)      Soit la méthode que j’emploi, elle est simple et sans mise en œuvre, qui se concentre à l’observation au trou de vol.
Il me suffit de soulever la planche d’envol pour constater la présence de varroas mort, plus il a de varroas plus la ruche est envahis.
Avant le traitement il n’y avait pas de varroas, cette vérification a été faite quelques jours après la mise en place du traitement, bien sûr elle ne donne pas le nombre de varroas tués, mais une indication et prouve que les varroas meurs après l’insertion des bandes.

Le retour d'une récoltrice de pollen  

De toute façon qu’il a 10 ou 100 varroas sous la planche, le résultat est le même, c’est que les ruches sont infectées.



Sous cette planche, c’est effrayant, s’il fallait compter le nombre de varroas présent dans cette ruche, il faudrait multiplier par 1000 le nombre de varroas trouvé sous la planche.

Une ruche qui ne passera pas l’hiver, je m’attends à un printemps catastrophique avec 60% de perte de ruches

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai mis cette année pour la première fois des lanières apivar, que j'ai couplé avec du beevital. Je n'ai pas fais de comptage varroa, mais j'avoue que je suis sceptique sur l'efficacité de ce traitement. Ça me rassure de voir que chez toi ça fonctionne.
    Je trouve quand même que c'est cher, je pense l'an prochain essayer d'autres techniques, peut être le thymol? As tu déjà essayé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dodo
      Je n'ai jamais utilisé d'autres produits que les lanières, en début de lancement des lanières c'était l'Apistant, maintenant c'est l'Apivar. Ce sont les seuls produits ayant un taux d'efficacité convenable env. 95% et une AMM.
      Les autres produits je les bannies, d'une part elles n'ont pas d'AMM et d'autre part elles laissent des résidus dans la cire, et sont dangereux pour l'utilisateur.
      Pour le prix, il faut passer par le GDSA? Le paquet est à moitié prix qu'en pharmacie, c'est du moins le cas chez nous en Alsace.

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Thymovar a une AMM :). Tu penses que l'amitraz contenue dans l'apivar ne laisse pas de trace dans la cire? Je vais faire une recherche là dessus mais je n'en suis pas sur.
    Au GDSA on les touche à 25€ pour 5 ruches, à quels prix vous les avez chez vous?

    RépondreSupprimer
  3. Ouais, mais le Thymovar a une efficacité de seulement 70%, quand à l’Apivar il est à plus de 95%, mais bon ce ne sont que des chiffres et difficile à prouver.
    Les résidus, tu as certainement raison, mais je me console du faite que les lanières ne sont plus efficace après 12 semaines, et que la molécule se désintègre après ce délais, mais bon, on a toujours le droit de rêver.
    Le prix de l’Apivar, à quelques euros près nous avons le même prix (21.60) (et 40-45.00€ en pharmacie).
    Maintenant si tu trouves que c’est chère 25€, je vais te donner mon point du vu.
    Est-ce trop payé 5€ par ruches (25.00€ ÷ 5 ruches = 5.00€) ? Je ne pense pas !
    Dans une bonne année, une ruche peut nous apporter plusieurs centaines d’euros, est-ce chère payé de leur concéder 5.00€ ?
    Je suis certain que si on te racontait, qu’un patron refusait de payer 5€ à ses ouvriers qui lui on permit de gagner des milliers d’euros, tu trouveras cela inhumain.
    Alors toi, tu n’es pas le patron de tes ouvrières ? Un patron radin ? ;-))

    RépondreSupprimer

Merci pour votre message.