vendredi 17 novembre 2017

Les mues de cerf du 1 mai 2017

En forêt


Une œuvre d'art

Décidé à ne pas mourir.

Avec la végétation, il était difficile  trouver une mue.

Sauf si elle était posée à découvert, comme ici.

Une belle mue trouvée par mon fils





Il avait beau chercher la deuxième, malheureusement, on ne l'avais pas trouvée


Une petite pour clôturer la matinée



Les deux réunis  



mercredi 15 novembre 2017

Miellée des acacias 2017

Malgré le gèle qu'il y avait eu, les acacias n'avaient pas trop souffert, pas comme le noyer à droite de la photo, qui avait du mal à se remettre.

La floraison était belle

De belles fleurs blanches

Malheureusement, la météo n'était pas adéquate, trop frais.

Résultat pratiquement pas d'activité au trou de vol.

lundi 13 novembre 2017

Première récolte 2017

Le 29 mai 2017, l'extraction du miel de printemps avait eu lieu
Ce sont tous les cadres qui contenaient du miel de fleurs, qui avaient été extrait, ce n'était pas une récolte abondante.
Les cadres n'étaient pas remplis à 100%, le but était de sortir tous ces cadres, afin qu'ils ne se mélangent pas avec le miel d'acacia.


A la sortie de l'extracteur

samedi 11 novembre 2017

Elevage des reines 2017, les naissances des reines

Le 27 mai 2017, les quatre reines piégées dans les bigoudis ont éclos, elles serviront à être insérées dans les nucléus orphelins.

Un passager particulier, une petite ruchette composée d'abeilles et de couvain naissant et sans reine, cette ruchette recevra une cellule royale prochainement

Sur la place d'élevage des reines, les abeilles récoltaient du miel d'acacia

Dans les nucléus, les cadres commençaient à se remplir de miel, visible par la cire blanche, ceci et également le signe, qu'une reine est présente.

Un contrôle des cupules, permet de vérifier l'éclosion des nouvelles reines.

Parfois, il arrive de voir la nouvelle reine, ce qui n'est pas toujours évidant, puisqu'elles ne sont pas marquées, elles sont encore petites et très nerveuses, donc difficilement reconnaissable.

Au rucher, les corps de ruches étaient bien remplis de nouveau miel d'acacia.


Une troisième série de cupules était en cours de préparation, elles seront également distribuées aux nucléïs orphelins dans quelques jours.

vendredi 10 novembre 2017

Elevage des reines 2017, les cellules royales et les bigoudis

Le 18 et 20 mai 2017, petit tour aux nucléus

Les abeilles volaient bien, elles récoltaient du miel d'acacia

Le cerf-volant était encore là


Au rucher, sur les ruches éleveuses des cellules royales, ça a failli ne pas se passer comme prévu !
Les cellules royales avaient été recouvertes par de la construction de cire sauvage, cela arrive fréquemment quand il y des rentrées de miel. Le risque est que la construction de cette cire, ferme le bout de la cellule royale, et empêchera l'éclosion des nouvelles reines, et provoquera leurs morts.

Pour y remédier, il n'y avait qu'une solution, c'était de découper au cutter le surplus de cire, en prenant soin de ne pas blesser les cellules, la moindre blessure ou déformation provoquera la mort de la reine.
Puis de protéger les cellules par des bigoudis, et de ne plus intervenir avant l'éclosion de celles-ci, afin d'éviter tout refroidissement, qui tuera également les nymphes.


Aux trous de vols, les butineuses rentraient chargées de miel et de pollen.

mercredi 8 novembre 2017

Elevage des reines 2017, les larves.

Le 17 mai 2017, après avoir pratiqué le picking quelques jours plus tôt.
Un contrôle d'acceptation des cupules a été fait

Le taux de réussite était satisfaisant
Les cupules avaient une belle amorce de cire

Les cellules étaient bien protégées par les abeilles nourrices.


Les larves baignaient dans la gelée royale 

Les acacias étaient en fleurs, enfin ceux qui n'avaient pas souffert du gèle

lundi 6 novembre 2017

Elevage des reines 2017, la préparation des nucléïs.

Le 5 mai 2017, début de l'élevage des reines
La préparation des nucléïs.

En prenant soin, de ne pas mettre la reine dans les nucléïs!
Avant de secouer des abeilles dans les ruchettes, il faut localiser la reine et la mettre de côté, le temps de constituer le nucléu.

Une tempête de grêle était venue perturber la préparation des nucléïs